Une lettre en français

Publié le par Catherine Traverso

 

 main11442  

Cette lettre de lady Hester se trouve en vente depuis quelques semaines. Elle est rédigée en français, sans locuteur précis (un simple appellatif  débute la lettre), sans date, mais est certainement envoyée à monsieur  Guys, puisque sa femme est mentionnée dans le texte.

 

En se référant au tome I de l'ouvrage de Alice Héneiné, Lady Esther Stanhope et le Liban (Beyrouth: 1983) , il peut s'agir soit de Charles "fils d'Alphonse Guys, vice-consul à Tripoli, décédé en 1812 , [soit de son frère] Henry Guys qui fut consul général à Beyrouth de 1824 à 1838." (106) Ainsi, en trouvant le locuteur, il sera possible de dater cette lettre dans laquelle on lit:

 

Monsieur

Je prie que j'aurai le plaisir d'apprendre que votre santé n'a pas soufferte (sic) de votre voyage, et que Madame Gûys est contente de ce que je ne vous ai pas tourmenté de rester quelques jours de plus de crainte de la rendre injuste. Je vous envoyes (sic) [?] si vous pouvez m'envoyer 600 G. cela finira ce que j'ai apresent  (sic) à payer. La fin du mois je pense d'avoir quelque lettres, s'ils (sic) tombent entre vos mains ayez la bonté de m'expédier un messager expres.

Agreez Monsieur les sentiments de mon estime et de mon amitié

Hester Lucy Stanhope

Publié dans Epistolaire

Commenter cet article